Avant-dernière pensée

Share

4 ans après Abrutir les masses, GUERRE FROIDE revient plus en forme que jamais et sans arrière-pensées.
On entre à pas feutrés dans un mélancolique hommage aux films de Garrel, prélude à une montée en puissance avec Furieux, et le très electro et métallique Aliénés, futur tube des dancefloors.
Surprise de taille à l’écoute de ce disque en découvrant la participation sur la moitié des morceaux de Sabatel, chanteuse et bassiste du groupe batcave lillois CHESHIRE CAT (THE BOUNCING). Des interventions loin d’être anecdotiques qui en surprendront plus d’un, une présence à contre-courant avec un chant tantôt tout en retenue, tantôt rageur.
Retour à du GUERRE FROIDE pur souche avec l’entêtant Zéro et ses quelques notes de sax qui apportent un brin de chaleur intimiste, puis le mélancolique Le Regard avant de voir se profiler un très 80’s L’innocence au duo qui n’est pas sans rappeler des groupes du type DEUX (Game and Performance).
Entracte éthylique, poétique et Baudelairien avant de redécoller de plus belle avec un efficace Les fils de Cassandre qui se déroule aux sons du marteau-piqueur.
La fin est maintenant proche et les deux derniers morceaux à l’amertume incisive montrent que le groupe ne s’est toujours pas résigné.
Côté production, autant dire que le groupe n’a pas lésiné sur les moyens en enregistrant en conditions pros au studio du Bras d’or à Boulogne, celui-là même où le groupe CLAIR OBSCUR enregistre ses disques. Le mastering n’est pas en reste avec l’intervention des studios anglais ABBEY ROAD. Le résultat est là. Chaque élément est à sa juste place, les morceaux s’enchaînent naturellement dans un minimalisme fouillé pour cette avant-dernière pensée à la cohérence millimétrée.

GUERRE FROIDE – Avant-dernière pensée – FLASHBACKS FUTURS (2014)
Ecouter et acheter ICI

Guerrefroide_adp

Commentaires Clos.