Ça sera saignant pour moi

Les dessins de Noémie Barsolle sentent les sécrétions corporelles en tout genre. Ils sont cruels, torturés, écorchés et difformes. C’est du gore en papier, du sang décomplexé, un sourire qui fait pâlir.

Noémie Barsolle c’est aussi le fanzine saignante, avec des mini-bd cradingues et monstrueuses. Chaque numéro est un livret qui propose des bd à suivre, notamment l’histoire des Ugly Babies, ou l’invasion des bébés cannibales. Le ton me rappelle certaines nouvelles de Virginie Despentes, le trait celui de Stéphane Blanquet. C’est grinçant comme j’aime !

Et puis aussi les jeux de cotcot méchants comme des teignes, de quoi nous réconcilier avec le jeu naïf de notre enfance.

Son blog : http://saignante.blogspot.com/
Ses illustrations : http://nbarsolle.blogspot.com/

Share

Les commentaires sont fermés.