Synesthétique de la désolation

Expo Synesthétique de la Désolation
Jusqu’au 10 février
A la Trappe aux étoiles – Paris

Une expo pour deux univers qui se rencontrent, se confrontent, se complètent.

Dorianne Wotton est photographe. Massacre graphique. fantomatique, visions hypnotiques, une forme de violence et une certaine douceur.

Exomène quant à lui triture les sons, avec un Ambient qui se fait parole de la désolation.

Et entre eux, la synesthésie, ou le mélange des sens.

« Visions désaturées » se sont des yeux, des regards, des corps et des silhouettes. L’expression d’une douce déception, que rend évident tout regard lucide sur le monde. Ces clichés évoquent le sens du travail de Dorianne Wotton: la tentative de contact direct avec la profonde complexité des êtres, des choses et situations en cours. Au-delà des visages et des corps qui ne sont que surfaces et symptômes, il s’agit de redécouvrir toute l’essence humaine, au plus près de sa réalité… Sa noirceur, son non-sens, sa laideur, sa banalité ou sa cruauté. Ce travail dévoile une « esthétique de la désolation » aux portes de l’univers cinématographique.

Le « synesthéseur » est une machine qui vous fait voir ce qu’elle entend et entendre ce qu’elle voit. Qu’y a-t-il à la fin de la boucle de rétroaction d’un sens sur l’autre? Cette installation transforme ainsi le spectateur en synesthète, comme l’étaient Kandinsky qui entendait la musique des couleurs ou Nabokov pour qui les lettres évoquaient des couleurs. Les sons musicaux seront ainsi générés à partir des photos exposées grâce à ce procédé original d’interprétation et de raffinage élaboré par Exomène.

 

L’occasion aussi de visiter cette boutique de créatrices, déco, bijoux, accessoires… qui ouvrent ses portes aussi à d’autres créateurs, toujours originaux et abordables !

La Trappe aux étoiles – 4 rue Basfroi – Paris 11è
Lundi 15h30-20h, mardi au samedi 13h30-20h
Plus d’infos sur le site :  http://www.latrappeauxetoiles.fr/

Dorianne Wotton : http://www.dorianne-wotton.com/
Exomène : http://www.exomene.com/

Share

Les commentaires sont fermés.